S’inscrire au challenge gratuit

7 jours pour communiquer avec bienveillance

Vous avez décidé de pratiquer l’instruction en famille (IEF) et vous songez à l’organisation de l’enseignement ? Vous avez raison ! L’école à la maison ne s’improvise pas et il est important de réfléchir aux besoins de chacun de vos enfants et des objectifs que vous souhaitez atteindre. Vos enfants ont des âges différents ? L’enseignement dépendra des capacités de chaque enfant et de ses motivations. Voici 5 astuces pour organiser l’IEF avec des enfants d’âges différents. 

Diversifier ses méthodes

L’avantage de l’école à la maison, c’est qu’il n’y a aucune méthode formelle à suivre pour réussir. Les parents s’adaptent aux enfants, selon leur organisation familiale et leurs affinités. Certaines familles privilégient l’apprentissage au contact de la nature, et d’autres en utilisant un matériel favorisant un apprentissage par la manipulation. C’est le cas de la méthode Montessori qui met à disposition des apprenants un matériel spécifique. 
Avec Montessori vous aurez aussi l’avantage que le matériel soit évolutif, donc un même matériel pourra vous servir pour deux enfants (voir plus) même si ils n’ont pas le même niveau.

Se tenir informé des programmes scolaires

Rien de plus angoissant que de faire l’école à la maison sans aucune vision sur les compétences à atteindre. Même si l’école n’est pas obligatoire, l’instruction l’est. Vous pouvez donc vous aider des programmes scolaires officiels, des blogs de professeurs d’école qui mettent à disposition leurs cours, ou tout simplement de l’expérience des autres parents ! Cela vous permettra d’établir un programme clair et vous serez rassuré de savoir que vous suivez un objectif précis. 

La méthode Montessori est déjà une bonne programmation en elle-même qui suit le rythme et le besoin de chaque enfant individuellement. Ainsi peut-être que votre ainé entrera en lecture des 5 ans alors que le cadet lui seulement vers 6/7 ans alors que le benjamin lui vers 4 ans. Vous l’aurez compris vous pourrez vraiment aller au rythme de chacun tout en respectant leur individualité.

Mettre en place des routines

Sans prévoir un cadre trop restreint, mettre en place des routines permet de rythmer les apprentissages et de donner un cadre temporel. Bien sûr, ce cadre est flexible selon les sorties et autres imprévus. Au réveil, après un bon petit-déjeuner et le partage d’un moment en famille, le cerveau des enfants est prêt à accueillir les nouvelles notions ou les plus complexes. Commencer par une séance de grammaire ou de mathématique le matin sera plus efficace que de tenter la séance en fin de journée… Mais comme chaque enfant est différent, à vous d’adapter les leçons en fonction de leurs demandes et du niveau de chacun.

Anticiper les contrôles de l’Inspection Académique

Les familles qui font l’école à la maison sont contrôlées tous les deux ans par la mairie concernant le volet social et par le rectorat tous les ans concernant la partie apprentissages. Mais n’ayez pas d’inquiétudes ! Avec un peu d’organisation, vous réussirez à convaincre l’inspecteur que vous avez fait le bon choix pour vos enfants. Si les apprentissages sont bien ancrés et que l’enfant est heureux dans cette démarche, il n’y a aucune raison que cela se passe mal. 

Se former aux méthodes alternatives

Vous souhaitez vous former afin d’apporter un enseignement de qualité à vos enfants ? Différentes formations existent, comme la méthode Montessori ou les courants alternatifs. Vous y apprendrez plein de techniques pour aborder les notions complexes. Vous vous sentirez plus à l’aise (et légitime !) dans votre choix d’instruire en famille. Chaque enfant pour bénéficier d’un suivi adapté.

Depuis 2017, Montessori Academy propose de vous réunir programme scolaire et formation Montessori dans une même formule Montessor’IEF. Si vous souhaitez en savoir plus c’est par ICI

Vous l’avez compris, l’école à la maison, ce n’est vraiment pas compliqué !

Mais si vous avez encore des questions n’hésitez pas à me les poser ici ou avec le formulaire Contact.