S’inscrire au challenge gratuit

7 jours pour communiquer avec bienveillance

Une période sensible est un temps limité durant lequel l’enfant est irrésistiblement attiré vers certains éléments de son environnement et en occulte d’autres. Elles servent à l’acquisition d’une compétence particulière qui, une fois développée, achève la période sensible.

Il s’agit d’apprentissages naturels (marche, langage, propreté, écriture…). L’enfant va de conquête en conquête dans la joie, contrairement à l’adulte qui apprend grâce à un effort de volonté. Les périodes sensibles existent de la naissance à 6 ans, ensuite elles disparaissent, ce sont donc des occasions à ne pas manquer.

 

 

La rapidité d’apprentissage lors d’une période sensible est stupéfiante si l’enfant trouve de quoi y répondre dans son environnement. A contrario, s’il trouve un obstacle dans son élan psychique cela donne lieu à un « caprice ».

 

Découvrez tout de suite comment identifier une période sensible pour mieux accompagner votre enfant et résoudre simplement des « caprices » inexpliqués.

 

Définition des 6 périodes sensibles selon Maria Montessori 

 

1 Période sensible de l’ordre

Afin de comprendre son environnement, l’enfant a besoin de donner une fonction à chaque chose, à chaque personne. Il est donc très sensible à l’ordre extérieur : la place de chaque chose, les routines etc..

Le besoin d’ordre lui permet de construire sa pensée logique en établissant des connexions entre les choses. Cela le sécurise et lui donne des repères pour s’orienter dans l’ambiance.

Vous pouvez reconnaître cette période quand l’enfant remet chaque chose à sa place, qu’il tri les objets, les aligne etc..

 

2 Période sensible du langage

Grâce à son esprit absorbant l’enfant assimile parfaitement les langues qu’il entend quotidiennement. Cette période sensible est stupéfiante : l’enfant apprend naturellement à parler avec toutes les règles de conjugaison et de grammaire sans aucune leçon.

Après 6 ans cette capacité est perdue et maîtriser une langue demande un effort d’apprentissage, il ne sera d’ailleurs pas possible de la maîtriser aussi bien que sa langue maternelle.Les enfants sont sensibles au langage dès la vie in utero, il intègre progressivement le vocabulaire, et autour de 2 ans on assiste à une explosion du langage.

A partir de 3 ans l’enfant devient sensible au langage écrit, il commencera par avoir envie d’écrire puis de lire. Ce sont des apprentissages naturels, au même titre que la parole. Il faut les accompagner, notamment avec du matériel Montessori adapté, pour cela je vous guide pas à pas dans ma formation Montessori Academy.

 

3 Période sensible du mouvement

La période sensible du mouvement pousse l’enfant à développer sa motricité fine (usage de ses mains) et sa motricité globale (usage de son corps).

Les mouvements sont d’abord des réflexes, puis ils deviennent intentionnels dès les premiers mois de vie. A ce sujet je vous invite à découvrir mon article sur le développement de l’enfant de 0 à 36 mois.

Le mouvement est l’expression de l’intelligence et il sert également à développer celle-ci. C’est aussi ce qui permet à l’enfant de devenir autonome.

 

4. Période sensible du raffinement sensoriel

Jusqu’à 6 ans l’enfant découvre, apprend, grâce à ses 5 sens (ouïe, odorat, toucher, vue, goût). Il est très important de le laisser explorer son environnement (à condition que celui-ci soit sécurisé).

La manipulation construit sa pensée logique et lui permet de cheminer vers l’abstraction.

 

5. Période sensible du développement social

L’enfant a besoin d’observer les personnes qui l’entourent pour intégrer les règles de vie en société, les comportements sociaux. Il a un besoin d’appartenance au groupe et donc de s’y adapter.

Les enfants commencent d’abord par prendre conscience de leur individualité puis des autres. Cette période se reconnaît notamment quand l’enfant commence à imiter nos gestes, nos mimiques.

 

6. Période sensible des petits objets

Cette période sensible est très courte, on la retrouve entre 1 et 2 ans. Les petits enfants sont alors attirés par les minuscules objets que les adultes ne remarquent pas.

Cette période ne trouve pas de véritable explication et est même contestée par certains.

 

Observer et accompagner les périodes sensibles des enfants

 

Période sensible : l’occasion d’une conquête naturelle à ne pas manquer

Les périodes sensibles s’enchaînent, se cumulent, et se manifestent différemment selon chaque enfant, à des âges différents. Il est primordial d’observer son enfant et de le laisser faire seul autant que possible, afin de déceler dans quelle période sensible il se situe et y répondre.

 

Imposer un programme à un enfant est contre-productif : ne pas répondre à ses sensibilités rend l’apprentissage beaucoup plus laborieux. En effet, une fois la période sensible passée, l’enfant devra fournir un effort intellectuel important pour acquérir la compétence. Il ne faut donc pas la louper pour lui permettre d’apprendre naturellement et surtout avec plaisir. L’enfant qui répond à une période sensible n’a pas l’impression de travailler.

 

Vous pouvez déceler une période sensible par des manifestations positives, comme par exemple le fait de toujours demander « c’est quoi » est un signe de la période sensible du langage, mais on trouve aussi des manifestations négatives de la période sensible : le caprice.

 

Les caprices : résultat d’obstacles dans le déroulement d’une période sensible

Il faut comprendre qu’une période sensible est un besoin vital pour l’enfant, au même titre que manger. Un enfant qui a faim devient souvent colérique ou pleure « pour un rien », jusqu’à ce qu’il trouve de quoi se rassasier. Pour la période sensible c’est pareil : en cas d’obstacles dans son activité l’enfant réagit violemment ou est désespéré, et souvent cela passe pour des caprices.

 

Si vous avez connaissance de la définition des périodes sensibles, vous pourrez modifier votre environnement pour permettre à votre enfant d’explorer ce dont il a besoin pour apprendre. Connaître les périodes sensibles est une grande aide au quotidien.

 

Pour rappel il existe 6 périodes sensibles selon la pédagogie Montessori :

 

  • Le langage ;
  • L’ordre ;
  • Le mouvement ;
  • Le raffinement sensoriel ;
  • Le développement social ;
  • Et les petits objets.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces périodes sensibles et comment y répondre concrètement je vous invite à vous inscrire à ma newsletter et à rejoindre ma formation en ligne Montessori Academy.

Montessori Academy grandit et prends la route d'une nouvelle aventure

logo ea3

pleins de nouvelles offres qui s'offrirons à vous !!!